Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 31 juillet 2008

Bon anniversaire au blog cergy-naplouse

Un an déjà, et le blog continue envers et contre tout. Merci à vous tous de nous être restés fidèles. Merci aux jeunes palestiniens d'avoir si brillamment pris le relais. Juste pour rire je reprends une des premières photos du blog lorsque nous sommes arrivés tels les 4 mousquetaires

lundi 28 juillet 2008

La nouvelle Naplouse

Naplouse a beaucoup changé notamment le centre ville, ce qu`on appelle la place des martyrs. La ville est devenue plus calme plus propre et plus agréable.


> Lire la suite

vendredi 18 juillet 2008

Des nouvelles de Layali depuis Naplouse

Le 10 juillet j`ai vue la fac de Cergy pour la dernière fois et j`ai dit au revoir à la France.

       
Article Ă  lire dans "Le Monde, Matin Plus"

Pour arriver à Naplouse il fallait prendre dans un premier temps l`avion de Paris à Amman. Le voyage a duré 4h 30, mais il passait vite puisque je bavardais avec un jeune Français. On a parlé de la France et de la Palestine à la fois.

Je suis resté deux jours chez mon oncle à Amman, puis le voyage a recommencé. J`ai passé plus de quatre heures sur le premier passage contrôlé par les jordaniens (le pont d'Alemby). Sur l`autre passage contrôlé par les israéliens j`ai passé encore presque quatre heures. Personnellement, je n`avais aucun problème ni avec les Jordaniens ni avec les Israéliens, mais le fait que les voyageurs étaient nombreux nous a obligé d`attendre des heures.

J`ai pris le bus pour aller a JĂ©richo et de lĂ  j`ai pris le taxi pour aller a Naplouse.

Epuisée je suis arrivé chez moi, après 12 heures de voyage. Ma mère m`attendait à la porte, il y avait aussi mes neveux, mes sœurs, mes tantes, mon oncle… toute la famille.

Un moment formidable. Comme c`est beau de revoir sa famille et les gens qu`on aime. Maintenant ça fait quelques jours que je suis à Naplouse, je suis ravie et ma famille aussi.

Layali

vendredi 11 juillet 2008

Reportage de France 3

Une équipe de France 3 est venu faire un reportage à l'université sur le projet cergy-naplouse. http://www.dailymotion.com/JYC007/video/x639ea_cergy-naplouse-france-3_news

mercredi 9 juillet 2008

JE NE SUIS PAS UN HOMME BLESSÉ



Je ne suis pas un homme blessé; je suis une blessure qui porte le visage d'un homme, une blessure qui vacille sur le pont du temps, au dessus du fleuve de la passion, à l'automne de l'âge qui est venu avant son temps. J'ai espéré tout ma vie avoir les rêves d'enfance... que je n'ai jamais eu dans ma vie.

Ă” Dieu , j'ai grandi avant le moment et je comprend bien que c'est difficile d'ĂŞtre palestinien.

J'ai marché sur un chemin semé d'épines; suis les traces de sang... tu me trouveras.

L'humanité saigne et ils lui reprochent de ressentir la haine; moi aussi je saigne, moi aussi je suis l'humanité.

Mes larmes sont incarcérées dans leurs yeux, leurs yeux sont des prisons; mes larmes sont incarcérées attendant leur libération, pour exprimer la joie de la libération .

Les mots sont fragilisés par la misère, par les balles, par les rafales, par les martyres, par les blessés, par les détenues, par le couvre-feu, par le siège et par le mur de l'apartheid raciste.

comment voulez-vous que je ne sois pas à l'agonie alors que vous m'avez tiré une balle dans le coeur!

Et je comprend bien que c'est difficile d'ĂŞtre palestinien, mais j'ai l'espoir... de ne pas perdre espoir.

Ahmed, "Le Palestinien".