Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 16 octobre 2007

Semaine "Palestine culture de vie, parole d'espoir"

C'est parti ! Nous avons débuté notre semaine par la projection du film d'Élia Suleiman "Intervention divine" hier au soir à UTOPIA Pontoise. A cette occasion les étudiants palestiniens ont répondu a de nombreuses questions du public, La soirée a été très riche d'enseignements et d'échanges.
Plus de détails dans les prochains jours avec des photos.
Ce soir mardi à 20h30 au théâtre de l'usine à Èragny "Le goût de la vie" création évenementielle mis en scène par Haïm Adri et Didier Delcroix avec les comédiens du théâtre Uvol.
A ce soir

dimanche 7 octobre 2007

Semaine "Palestine, culture de vie, parole d'espoir

Semaine "Palestine, culture de vie, parole d'espoir

Semaine « Palestine : culture de vie, parole d’espoir » Organisée par Françoise Leblon de l’AFPS 95, Jean-Yves Croizé de la CCIPPP, Haïm Adri de la Cie Sisyphe heureux, Didier Delcroix du Théâtre Uvol.

Dates : du 15 au 21 octobre 2007 dans l’agglomération de Cergy-Pontoise

Téléchargez le programme

Lundi 15 octobre au cinéma Royal Utopia, Pontoise.
Soirée débat « Vie quotidienne en Palestine ». Projection du film « intervention divine» réalisé par Élia Suleiman. (En attente de réponse de la venue du réalisateur.) Avec Françoise Leblon (AFPS 95), Jean-Yves Croizé (CCIPPP), Richard Wagman (UJFP) et Haîm Adri réalisateur-chorégraphe qui a participé au tournage du film.
 
Mardi 16 octobre au Théâtre de l’Usine, Eragny.
« Le goût de la vie », création événementielle par le Théâtre Uvol et la Cie Sisyphe heureux.
> Plus d'informations
 
Mercredi 17 octobre à l’ Université de Cergy-Pontoise, Site des Chênes.
Conférence « Palestine et culture » animée par Jean-Paul Chagnollaud, avec Haim Adri, Hassan Balawi (UNESCO), Michèle Siboni (UJFP).
 
Jeudi 18 octobre, salle de spectacle de Chennevières, St Ouen l’Aumône.
« Back up », spectacle vidéos/Danse chorégraphié par la Cie Sisyphe heureux.
> Plus d'informations
 
Samedi 20 octobre à 19h à L’apostrophe, Théâtre des Arts, Cergy.
Soirée Hommage à Mahmoud Darwich, poète Palestinien en duplex de Ramallah en Cisjordanie (suivant les événements) avec la collaboration de tous les participants de la semaine « Palestine : culture de vie, parole d’espoir. » et en partenariat avec la délégation culturelle Palestinienne de l’UNESCO. Ouverture de la soirée à 19h par un repas traditionnel Palestinien puis dès 20h30, tous les arts au service de sa poésie. Danseurs, slameurs à 2 voix (français/arabe), musiciens, danseurs, comédiens…
> Plus d'informations

Infos : Réservations dans les structures concernées Informations au 01 34 21 85 79 (Théâtre UVOL) Tarifs : Passe Palestine (pour toute la semaine) 20 €, entrées de 8 à 12 €, Conférences gratuites.

Bénéfices reversés à des associations palestiniennes partenaires.


Back up Par la Cie Sisyphe heureux

Dates : Vendredi 19 octobre 2007 à 20h45

Lieu : Salle de spectacle de Chennevières à St Ouen l’Aumône

Texte : Back up interroge l'identité de la mémoire dans le territoire que se partagent Palestiniens et Israéliens en mêlant vidéos/danses et chorégraphie. Ce spectacle est une invitation au témoignage de Palestiniens et Israéliens sur le rapport singulier qu'ils entretiennent à l'acte de mémoire. Le propos n'est pas de questionner directement le rapport de ces sujets à l'histoire politique, ni de partir à la recherche de témoignages traumatiques. Mais plutôt de porter le regard sur ce qui dans l'histoire individuelle laisse la place à l'identification par l'autre…

Distribution : Chorégraphie : Haïm Adri Assistante à la chorégraphie : Muriel Adri

Info : Dans le cadre de la semaine Solidarité «Palestine : culture de vie, parole d’espoir  » du 15 au 21 octobre 2007 Création Chorégraphique

Réservations : Théâtre Uvol - 01 34 21 85 79

Le Goût de la vie Par le Théâtre Uvol et la Cie Sisyphe heureux Scénographie multimédia : Dominique Arnault

Dates : Mardi 16 octobre 2007 à 21h

Lieu : Théâtre de l’Usine à Eragny

Texte : À une époque où le conflit israélo-palestinien prend de plus en plus d’importance dans la politique Internationale, des artistes d’origines diverses, Français, Israéliens, Palestiniens, ont décidés de participer à ce mouvement de solidarité en réalisant une création théâtrale Chorégraphique & multimédia : « Le Goût de la vie ». A travers une rencontre des arts tels que le théâtre, la danse et la musique, il s’agit de sensibiliser notre monde occidental sur les conditions de vie de peuples face à leur histoire et leur avenir dans le monde d’aujourd’hui. Pour rendre compte de cet univers de souffrance et d’espoir, certains artistes se sont rendus dans ces pays en conflits pour découvrir cette culture du moyen orient, récolter des témoignages et s’imprégner des différentes émotions qui émanent de ces populations meurtries. Le goût de la vie sera ainsi une création artistique dans laquelle les arts dans leur complémentarité exprimeront les rapports humains et les sentiments ressentis par ces peuples. Cette création s’appuie sur le langage corporel, les effets sonores et multimédias pour mettre en éveil tous nos sens face à ce conflit humain.

Info : Dans le cadre de la semaine «Solidarité Palestine » du 15 au 21 octobre 2007 Création événementielle

Réservations : Théâtre Uvol - 01 34 21 85 79
Théâtre de l'Usine - 01 30 37 84 57

Soirée Mahmoud Darwich

Date : Samedi 20 octobre 2007 à partir de 19h

Nous clôturerons, la semaine « Culture de vie, Paroles » du 15 au 21 octobre 2007, en mettant à l’honneur une des plus grandes figures de la poésie arabe. Comédiens, danseur, musiciens et plasticiens s’inviteront au banquet de son œuvre et réaliseront des performances artistiques. Mahmoud Darwich sera présent parmi nous grâce au multimédia, un duplex sera établi avec Ramallah en Cisjordanie si le contexte du pays le permet. Le public sera accueilli à partir de 19h au TDA et pourront goûter à la cuisine palestinienne, et échanger avec nos invités palestiniens. Des films pour découvrir les territoires de Cisjordanie seront projetés dans le même temps !

20h30 :
Soirée spectacle avec une présentation de la figure emblématique du poète et de son œuvre ; Lecture des textes choisis dans l’ensemble de son œuvre, lecture dans plusieurs langues : arabes, français et hébreux ; lecture accompagnée par des musiciens ; Chorégraphie contemporaine sur un poème de Mahmoud Darwich, créé et interprétée par un artiste israélien, performance calligraphique en direct, et sous réserve lecture « slamer »… Tous les artistes et les partenaires des manifestations culturelles de cette semaine le feront bénévolement et les bénéfices de cette semaine seront reversés au profit d’associations culturelles en Palestine.

samedi 6 octobre 2007

Souk nazel (textes et photos de Zena à Naplouse - suite et fin)

Hier était une nuit spéciale des nuits de Ramadan. C’est La nuit de « Souk nazel », c'est-à-dire : allez au marché ! On trouve des vendeurs des boissons, de confiseries et de pâtisseries. Et des activités pour animer la soirée.


Dans cette nuit, il y avait dans chaque quartier une activité ! Les belles ornementations sont partout. J’ai vu un troubadour qui racontait des histoires nabulsis. Il y avait aussi du chant traditionnel et du chant religieux. Dans une autre quartier il y avait des acteurs qui présentaient la procession pour conduire la nouvelle mariée chez son mari en chantant et en jouant de la musique traditionnelle.

C’étaient des beaux moments dans les quartiers de la vieille ville à Naplouse. On voit les sourires sur les visages des enfants et même les adultes !

La table pendant le ramadan (textes et photos de Zena à Naplouse-2)

La table est plus jolie pendant le ramadan… Les plats sont plus variés, on met plus de boissons et plus d’hors- d’œuvre, et on n’oublie pas le Fattoush !


La soupe et les boissons sont essentiels sur la table de Ramadan pour fournir au corps les liquides qu’il a perdu pendant la journée. On trouve le tamarin, le jus de réglisse, et de jus des fruits. Pour les hors d’œuvres, on met du falafel, du houmous et des différents genres de légumes marinés. Sur la table du ramadan il faut qu’il y ait de fattoush ; une salade qui contient de tomate, du concombre, du radis, d’oignons et du pain. On peut ajouter au fattoush d’autres légumes.

Le Ramadan (textes et photos de Zena à Naplouse-1)

Coucou! C’est le Ramadan en Palestine; trente jours de jeûn et de culte. Les fenêtres des maisons et les magasins sont décorées par des lampes en forme de croissant et des étoiles.


On voit les vendeurs de tamarin et de jus de réglisse dans les rues qui s’habillent de leur beau costume traditionnel, les pâtissiers préparent de la pâtisserie nabulsi en différentes et en grande quantité.

Pendant la journée les gens vont au travail, les enfants vont à l’école, les femmes font le ménage comme d’habitude, mais nous jeûnons ! On lit plus de Qoran pendant le ramadan, on prie et on prépare des plats délicieux, des boissons et bien sûr de la pâtisserie pour le soir, le moment où l’on peut manger.

La nuit..c’est le délassement, les visites familiales et les rencontres. On mange pendant la soirée des fruits, de la pâtisserie, et on boit des boissons pour fournir au corps l’énergie et les liquides dont il a besoin.

Le ramadan est un mois très important pour réunir toutes les membres de la famille, pour faire du bien et pour aider les pauvres. C’est aussi le mois de la tolérance, du merci et pour se rappeler des bienfaits que le Dieu nous a donné.

mardi 2 octobre 2007

Ils sont là

Après cette longue attente nos étudiants de Naplouse sont arrivés mercredi dernier. Beaucoup de joie de les retrouver. Enfin, ils sont parmi nous en France. Leur voyage s'est "bien" passé, malgré les heures d'attente aux checkpoints depuis Naplouse jusqu'en Jordanie.
L'important c'est qu'ils soient là.



Nous publierons quelques photos dans les jours qui viennent. Sachez que depuis Samedi, M, le seul garçon, a intégré son appartement à Cergy, malheureusement, il a attrapé un gros refroidissement, accumulée à une grosse fatigue. Bref il devrait se reposer (il vient malgré tout suivre les cours !). Les filles L et D quant a elle sont en petite forme. Dur dur le rythme des cours, le changement de climat et toutes les démarches administratives, pourtant simplifiées largement par le service des relations internationales de l'université. Pas facile de débarquer dans un pays occidental à l'automne parmi tous ces inconnus, même si tout le monde s'est mobilisé largement pour les accueillir chaleureusement.


Demain nous aménageons l'appartement des filles. Jeudi, elle devraient être dans "leurs murs" avec M et E, deux autres étudiantes palestiniennes.
Merci à tous ceux qui on permis cet accueil


La suite a bientôt………