Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 29 avril 2008

Il trouve le bonheur celui qui le cherche

Connaitre la culture française fait partie de mon enseignement en licence. C’est pourquoi les professeurs des cours théoriques organisent des visites, notamment dans des expositions. Ces visites rendent leurs cours intéressants et nous incitent à êtres plus interactifs, en sachant qu’elles ne sont pas gratuites, car derrière, il y a toujours un travail à faire.
Personnellement, je profite de ce genre de sorties bien organisées pour connaître la culture et la France à la fois.



Mes camarades m’accompagnent tout au long du trajet, ils donnent des réponses et des explications à toutes mes questions, et certains jouent le rôle du guide touristique.
Les bons moments ne sont pas uniquement en dehors de la fac ou avec les amis palestiniens.

> Lire la suite

vendredi 11 avril 2008

La lune illumine les nuits les plus sombres

Mes difficultés avec les cours théoriques continuent. Le fait d’être la seule étrangère dans les cours de communication culturelle m’angoisse. Quelquefois je me sens toute seule et j’ai besoin de quelqu’un qui partage ma souffrance. Mes camarades essayent de me rassurer car ce n’est pas toujours évident, même pour eux. Certains font de leur mieux pour m’aider.
Malgré tout cela, il y a des moments où je ressens de l’accablement et du chagrin.
Quand toutes les portes sont fermées, je ne trouve que le bureau de Jean-Yves Croizé, le prof sérieux et sévère quand il le faut, mais aussi le père tendre et gracieux qui nous aide, mes amis palestiniens et moi, aussi bien à l’université que dans notre vie quotidienne.


> Lire la suite